Avocats : vers une bourse des prestations temporaires ?

Publié le par Dura Lex Sed Lex

S'inpirant d'une pratique américaine, le barreau de Paris réfléchit à la création d'un service permettant aux avocats qui disposent de temps libre de trouver un complément d'activité auprès des cabinets débordés.

Le barreau de Paris pourrait prochainement créer une bourse permettant de mettre en rapport des avocats disposant de compétences et de temps avec des cabinets devant faire face à un surcroît ponctuel d'activité. Selon un sondage réalisé auprès des avocats de la Capitale, qui a reçu 1624 réponses, 1495 avocats se sont d'ores et déjà déclarés intéressés par ce projet.

Le Conseil de l'ordre devant s'assurer préalablement de la maîtrise du coût induit, ainsi que de l'organisation à mettre en place, il a chargé les deux auteurs de cette proposition, Jacques Huillier et Denise Toinel-Tournois, de proposer une solution technique pour que cette bourse soit "construite à partir de communications électroniques". Par ailleurs, il leur a demandé de "rédiger un cahier des charges permettant de combiner ce projet avec les actions de développement des services d'entraide" du barreau.

Bulletin du barreau de Paris n° 12, 25 mars 2008 & Lamyline Reflex du même jour.

Publié dans Avocat

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article