Chaque salarié imprime 31 pages par jour...

Publié le par Dura Lex Sed Lex

Tous conscients, tous en souci de la planète qui tousse, de la couche d'ozone trouée, des forêts déchiquetées, de l'avenir en sursis... Et pourtant. Selon un sondage Ipsos-Lexmark réalisé dans 13 pays européens, chaque salarié imprimerait en moyenne 31 pages par jour, une sacrée cargaison de ramettes, comme autant d'arbres réduits en pâte. Ce sondage confirme aussi une certitude par tous partagée : le diable c'est l'autre, le voisin de bureau, ce maître ès gâchis, ce compulsif des touches Ctrl P ou Pomme P. Le sondage n'indique pas, hélas, les objets de ces impressions soutenues et souvent inutiles puisqu'elles encombrent les environs de la machine pour finir, un soir d'énervement, dans la corbeille "papiers à recycler", car l'entreprise est éthique désormais. Il faudrait analyser ces rebuts, ces oubliés, ces laissés-pour-compte, comme les ethnologues fouillent dans les poubelles des hommes préhistoriques pour savoir de quoi ils se nourrissaient. Peut-être y trouverait-on quelques doctes rapports, fruits d'intenses congrès, sur le développement durable.

B.C.

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article