Sondage: 79% des salariés français attachés à leur RTT

Publié le par Dura Lex Sed Lex

Près de 8 salariés sur 10 ne sont pas intéressés par le rachat de leurs jours de RTT (réduction du temps de travail), selon un sondage LH2-Institut de l'entreprise, publié mardi dans "Les Echos".

A la question "cette année, pensez-vous vous faire racheter par votre entreprise des jours de RTT?", 79% des salariés répondent 'non', 11% 'oui', et 10% ne se prononcent pas.

Pour les tranches d'âges de 25 à 34 ans et 35 à 49 ans, le 'non' atteint 82%, tandis que les 18 à 24 ans répondent 'oui' à 24% (et 66% non).

Les employés, les cadres et professions intellectuelle supérieures sont majoritairement réticents au rachat de RTT (81%), tandis que les artisans, commerçants et chefs d'entreprise plus partagés sur le sujet (48% refusent et 36% acceptent le rachat de RTT).

Par ailleurs 52% des salariés disent compter sur leur entreprise et sa bonne santé pour améliorer leur pouvoir d'achat, et 42% s'en remettent à l'action des pouvoir publics.

Sources : Sondage "Les Echos, LH2, l'Institut de l'entreprise" réalisé les 16-17 mai et 30-31 mai par téléphone, auprès de 992 salariés et AP PARIS du Mardi 10 juin 2008.

Publié dans Droit du Travail

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article